dimanche 16 février 2014

Interview avec Rahel Küng, championne suisse 2013 de triathlon

Voici la traduction en français de l'interview de Rahel Küng, triathlète professionnelle, championne suisse 2013. Merci Rahel d'avoir répondu à mes questions. Je te souhaite aussi beaucoup de succès pour la saison 2014 et les suivantes...

Rahel, peux tu te présenter à nos lecteurs?

Je m'appelle Rahel Küng. J'ai 22 ans et habite avec ma famille à Bütschwil (canton de Saint-Gall).
A 6 ans, j'ai participé à ma première compétition de natation et à 17 ans à mon premier triathlon. Ma véritable reconversion de la natation au triathlon c'est faite à l'âge de 19 ans. Cette année-là, je suis devenu championne suisse juniore.
J'ai accompli un apprentissage de commerce chez Stöckli Sport Wil, puis une maturité professionnelle. Actuellement, je me consacre principalement au sport. J'ai la chance de m'entraîner avec Brett Sutton, l'un des meilleurs coachs du monde.

Peux-tu nous décrire ta meilleure expérience sportive?

Ma plus belle expérience sportive était ma dernière compétition de la saison 2013, l'Ironman 70.3 de Aix en Provence (France). Ce n'était que ma première saison sur la distance semi-ironman, pourtant j'ai réussi mon premier podium en catégorie Pro sur une épreuve internationale. En tant que très bonne nageuse, je suis sortie première femme de l'eau du petit lac. Ensuite, il fallait résister le plus longtemps possible en tête. Ce n'est qu'après 65km que les futures première et deuxième m'ont dépassées. Je n'avais encore jamais réussi à rester en tête aussi longtemps. Durant les 21k du parcours de course à pied, j'ai lutté pour conservé ma 3e place. Grâce à une nouvelle meilleure performance sur demi-marathon, je sauve ma 3e place. C'était une super compétition, qui me motive à travailler encore plus mes performances à vélo et en course à pied, afin qu'un jour je réussisse à conserver la tête, de la natation à l'arrivée ;)

Et ta pire expérience sportive?

Naturellement, il y a des échecs avec lesquels chacun doit faire avec et passer par-dessus. Je pense que pour chaque sportif d'élite, le pire c'est les blessures. Mon pire revers c'est produit il y a peu de temps, en octobre 2013, lors d'un camp d'entraînement au Mexique, lorsque j'ai eu un grave accident de vélo et me suis cassé le fémur. Je venais de terminé la meilleures saison de ma carrière et voulais, grâce à un super entraînement hivernal, préparer assidument la prochaine saison. Juste après l'accident, alors que j'étais encore au sol, je souffrais énormément, et pas que physiquement. Toutefois, je ne me laisse pas décourager et donne le meilleur de moi-même pour réussir à me retrouver sur la ligne de départ de la saison 2014 ou de la suivante.

Quels conseils souhaites-tu donner aux internautes qui lisent cet article?

Battez-vous pour vos objectifs et vos rêves, peut importe ce que les autres disent. Avec passion, travail acharné, détermination persévérance, vous pouvez réussir presque tout. Si en plus, tu as une once de chance, rien ne pourra te faire courbé :)

As-tu un site internet permettant de mieux te connaitre?

Je n'ai malheureusement pas de page web personnelle, mais il est possible de visiter librement mon profil Facebook www.facebook.com/rahelkuengtri. Vous pouvez aussi me suivre sur Twitter (@rahelkueng). Il y a aussi régulièrement des articles à mon sujet, sur le site internet du team EWZ Power www.ewzpowerteam.ch.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire